Sous-couches acoustiques pour chapes, quelles performances dans le temps ?

  • architecture-01-f
  • architecture-02-f
  • architecture-03-f

    La qualité des sous-couches pour chape est souvent comparée en prenant en considération leurs Delta Lw. Mais qu’advient-il de ces résultats une fois la sous-couche soumise à la charge d’une chape pendant plusieurs dizaines d’années ?

    Un bon Delta Lw ne fait pas tout

    Quand on compare différentes membranes entre elles, il ne faut pas prendre que le Delta Lw en considération. En effet, toutes les sous-couches ne sont pas forcément testées avec les mêmes compositions de planchers (voir article JDA 320, mai 2019). C’est ainsi que des sous-couches moins performantes affichent parfois des Delta Lw plus élevés. D’autre part, les mesures acoustiques permettant d’obtenir le Delta Lw sont effectuées quelques semaines après la mise sous chape de la membrane. Il est bien entendu indispensable que les résultats obtenus à ce moment-là soient maintenus à très long terme !

    Attention à la perte d’épaisseur

    Pour que les performances perdurent, il faut entre autres que la résistance à l’écrasement de la sous-couche choisie soit excellente. Un fluage excessif, c’est-à-dire une perte d’épaisseur de plus de 15%, entrainera inévitablement une baisse de qualité acoustique ce qui peut avoir des conséquences sur le confort des résidents, entrainer le risque que le bâtiment ne réponde plus aux normes mais aussi engendrer des nuisances esthétiques comme par exemple un écart s’agrandissant entre le revêtement de sol et la plinthe…

    La longévité passe par la qualité

    Tout l’enjeu d’une bonne sous-couche est d’être résistante à l’écrasement dans le temps et d’offrir en même temps une bonne absorption acoustique. Cet équilibre ne peut être obtenu que par des matériaux de qualité offrant une densité suffisante et des propriétés physiques et mécaniques spécifiques ne s’altérant pas dans le temps. La société insulco réalise des campagnes de tests permettant de vérifier le fluage sur plusieurs années de plus d’une trentaine d’échantillons de sous-couches insulit mais également d’autres membranes commercialisées en Belgique. Les résultats sont sans appel pour les produits insulit qui offrent un excellent comportement alors que certains produits concurrents peuvent rencontrer des pertes d’épaisseur supérieures à 50 % en moins d’un an !

    En savoir plus ? N’hésitez pas à prendre contact avec un un conseiller technique pour toute question ou visitez notre labo et profitez d’une formation sur la problématique des bruits de contacts. Insulco, 067/41 16 10,

    www.insulco.eu

    insulit insulco logo

     

     

    • Créé le .

    Adresses

    Belgique
    Mediaxel
    64 avenue Marie de Hongrie
    BE - 1083 Bruxelles
    +32 (0)2 772 40 47
    +32 (0)2 771 98 01 (fax)

    France
    MMG SAS
    55 avenue Marceau
    FR - 75116 Paris

    Contact

    Secretariat : Pascale Cloots

    Publicité :

    Redacteur en chef : Nicolas Houyoux

    Social : Vincent de Puydt

    MediaXel sprl - © 2019
    Editeur responsable : Philippe Maters, 64 avenue Marie de Hongrie, BE - 1083 Bruxelles